Baisse du marché des PC : cet outil serait-il en déclin ?

2017 sonne comme une année noire pour les géants des PC, mais on ne saura dire si la suite des évènements ne seront encore plus sombres. En effet, le résultat des ventes mondiales du second semestre 2017 a été catastrophique avec une chute considérable de 4.3 %. Selon les analyses du cabinet de recherche Gartner, la descente aux enfers ne ferait que commencer. Qui va profiter de cette situation menaçante et qui va en subir les frais ? Les réponses dans cet article.

ASUS et ACER sont les vrais martyrisés

À l’issue du second semestre 2017, le cabinet de recherches Gartner a sorti un chiffre décevant des ventes mondiales de PC. En effet, le nombre des pièces vendues s’est soldé à 61.1 millions d’unités, soit une baisse de 4.3 %. Ce résultat a complètement chamboulé le marché du PC, seuls les fournisseurs HP et Dell ont connu une petite hausse des ventes. Lenovo et Dell ont fortement régressé, tandis que ASUS et ACER sont les vrais exterminés de l’histoire. Concrètement, ils ont enregistré 10 % de vente des baisses de PC, ce qui explique le taux de diminution des ventes à l’échelle globale.

Les différentes raisons : les chromebooks au cœur de la cible

Gartner cible en outre le succès du Chromebools qui fait que les utilisateurs commencent à délaisser le PC traditionnel. Ce produit phare de Chrome OS serait une en effet une transition plus moderne du PC avec des fonctionnalités plus ergonomiques. Mais c’est une raison parmi d’autres puisqu’il y a d’autres facteurs prépondérants à savoir la pénurie des clés SSD et des certains composants clés du PC. Toutefois, rien n’est jamais stable sur ce marché inconstant, on s’attend à tous types de revirements de situation. Une chose est sûre, le PC ne tient plus rênes dans les nouvelles technologies comme autrefois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *